Bannière du BTS SIO par Alexandre Ghio

Actualités de la section (année scolaire 2013-2014)

Cette semaine c’était la 25ème semaine de la presse et des médias dans l’école®. C’était donc normalement l’occasion pour les élèves et étudiants de comprendre le système des médias, de former leur jugement critique, de développer leur goût pour l’actualité et de forger leur identité de citoyen.

Les étudiants de BTS SIO étant déjà suffisamment avancés dans ces domaines, ils ont décidé qu’ils contribueraient à cette opération en proposant ce journal d’actualités informatiques.

Suite à un petit brainstorming, chaque étudiant a pu choisir le sujet sur lequel il voulait travailler, pour certains ce fut les dernières technologies de rechargement sans fil, pour d’autres la sécurité des smartphones et même les derniers jeux qui font le buzz… pourquoi pas, c’est bien de penser à se détendre aussi.

On espère donc que ce journal vous plaira !

Cliquez ci-dessous pour feuiller le journal :

José Gil (Professeur d'Informatique)

Pour la huitième année Microsoft France a organisé ses journées annuelles de conférences appelée "Tech'Days".

Pendant 3 jours (du 11 au 13 février 2014) plus de 30 intervenants se succèdent pour animer des conférences et des ateliers dédiés aux produits Microsoft. On y parle de nouvelles technologies, de logiciels et de développement Web.

Les étudiants ont suivi en direct la conférence "Le futur du Responsive Web Design" animé par Raphael Goetter (créateur d'Alsacréations) qui leur a permis de revoir les ficelles de l'adaptation de designs multi-surfaces.

Etudiants de SLAM en train de suivre une conférence Tech'Days

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

José Gil (Professeur d'Informatique)

Le 29 janvier 2014, le lycée a ouvert ses portes aux futurs étudiants ainsi qu'à leurs parents afin de présenter les sections post-bac.

Les professeurs et les étudiants de BTS SIO option SLAM (développement d'applications) première année se sont mobilisés pour présenter un éventail aussi large que possible, compte tenu des compétences déjà acquises, des technologies étudiées au cours de la formation.

Ainsi, 4 ateliers ont été mis en place :

Veille technologique

Le thème proposé ce jour était : Quel outillage pour améliorer la productivité du développeur d'applications

Développement web

Au travers de la mise en oeuvre de Wordpress, les étudiants doivent être capable de comprendre le fonctionnement d'un CMS (Content Management System, qui signifie en français "Système de gestion de contenu") et ainsi saisir les raisons qui poussent les entreprises à choisir de plus en plus ces systèmes

Photos prise à l'atelier Wordpress

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

Développement d'applications mobiles (Android)

Les étudiants font leurs premiers pas en Java/Android et peuvent tester leurs programmes sur les tablettes mises à disposition par le lycée

Photos prise à l'atelier Android

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

Développement d'applications client lourd (C#)

Les étudiants ont décidé avec leurs professeurs de développer un outil de chiffrement.

Photos prise à l'atelier C#

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

De nombreux parents et lycéens ont pu apprécier pendant 4 heures la qualité de la formation, ils ont pu échanger avec étudiants et le professeur présent.

Photos prise à l'accueil de la journée portes ouvertes

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

Le professeur référent a aussi expliqué l'importance de la poursuite d'études post-BTS et a présenté l'offre très large de formations après le BTS SIO : master MIAGE, école d'ingénieurs, licence pro,...

Benoît Roche (Professeur d'Informatique)

Le mardi 28 janvier, toutes les classes de 1ères années de BTS du lycée Bonaparte étaient conviées à assister à une présentation sur les différentes causes et conséquences de la discrimination dans les milieux professionnels. Cette intervention était menée par l’association Face Var.

Caricature : Trop jeune, trop vieux, trop femme

Crédits photo : Auteur inconnu

Qu’est-ce que Face Var ?

Face Var est un club d’entreprises structuré en association locale et agréé par la Fondation nationale Agir Contre l’Exclusion. Les missions de Face Var sont organisées autour de 5 domaines d’action, dans le cadre d’une approche globale de l’engagement social et la lutte contre l’exclusion et la discrimination, en lien avec les entreprises partenaires ; le domaine à l’ordre du jour le 28 janvier était celui de l’école. Leur objectif était de faire le lien entre les entreprises et les jeunes scolaires se préparant à l’apprentissage.

Le sujet

L’exclusion sociale ou professionnelle est un processus qui résulte des actes de chacun, c’est ce qu’on appelle la discrimination. La discrimination est engendrée par les préjugés et la façon de penser des personnes : par exemple le racisme. En France, l’organisation « Défenseur des droits » veille à l’égalité entre les individus et est détachée de l’État.

Pour que la discrimination apparaisse deux entités doivent être réunies : les critères et les champs d’applications de la discrimination. Il y a 19 critères tels que l’âge, l’apparence physique, la grossesse. Parmi les champs d’application, on peut compter le recrutement, le logement, les sports ou encore l’éducation.

Il y a deux types de discrimination, la discrimination directe et indirecte. Une discrimination est considérée directe lorsqu’un acte volontaire s’est produit. Une discrimination est qualifiée comme indirecte lorsqu’il n’y a pas de mauvaise intention mais a pour finition un procédé inégalitaire qui handicape une ou plusieurs personnes provenant d’un groupe minoritaire.

Généralité dans les milieux informatiques

Dans ces milieux, les entreprises ont tendance à recruter des jeunes car ils s’adaptent mieux aux nouvelles technologies, sont dynamiques et apportent une image neuve à l’entreprise. En effet la part des +50 ans dans l’informatique est l’une des plus basses de tous les secteurs d’activités, avec seulement 14% de seniors ingénieurs en informatique contre 25% sur l’ensemble des métiers.

Cas particulier dans le domaine informatique

Bouygues Télécom a été condamnée par la cour d'appel de Versailles pour discrimination sexuelle à l'égard d'une ex-cadre informatique, mère de famille, a-t-on appris aujourd'hui auprès de l'avocate de la salariée, Me Emmanuelle Boussard-Verrecchia.

Engagée au sein de Bouygues Télécom en 1996 comme cadre en informatique, cette mère de trois enfants nés entre 1999 et 2003, a opté pour un temps partiel à 80% à partir de 2001. Elle sera licenciée fin 2008 pour "insuffisance professionnelle".

Bouygues Télécom, qui a contesté devant les juges toute discrimination et a exposé différents griefs professionnels ayant conduit au licenciement, a soutenu que la cadre avait été "appréciée à sa juste valeur sur la progression de sa carrière".

La cour a accordé à plaignante 20.000 euros de dommages et intérêt au titre de la discrimination et 45.000 euros pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Source : Article du Figaro du 16/10/2012

Alexandre Ducoudray, Julien Hubert, Clément Jolliet, et Richard Labbé (Etudiants de SIO 1ère année)

Didier Barbe, parrain de la promotion du BTS SIO 2015 et responsable du service "Industrialisation Automatisation & Projets" à SEA TPI (www.seatpi.com) a organisé une visite de l'entreprise ciotadenne le 9 janvier 2014 à destination des étudiants de première année du BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations). Nos futurs informaticiens ont ainsi pu apercevoir le quotidien d'une entreprise IT.

Photos prise à l'accueil de l'entreprise SEA TPI

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

SEA TPI créé en 1996 est spécialiste de la production informatique en centre de services, c’est-à-dire qu’elle propose des solutions de télépilotage, des solutions de centre de support utilisateurs et des solutions d’assistance technique à ses clients, principalement des "grands comptes" (banques, assurances et grands groupes industriels).

Accueil

Nous avons été accueillis par notre parrain qui nous a ensuite conduits auprès de Monsieur Philippe Pelfort, Directeur Général de l’entreprise. Ce dernier nous a fait une très intéressante présentation de l’entreprise, son histoire, les investissements réalisés, les innovations qui font le succès de l’entreprise, les certifications obtenues (ISO 9001), les bonnes pratiques qui intéressent les clients (ITIL entre autres) et enfin son programme de recherche et développement concernant les outils de production et pour lequel SEA TPI a été titrée "Entreprise Innovante" en 2011 par Oséo.

La direction de la production

Les étudiants ont ensuite été guidés dans les locaux par leur parrain où ils ont pu voir l’entreprise en pleine activité de télépilotage, de supervision et d’exploitation sous la responsabilité de Madame Azamoun. Les première année ayant choisi la spécialité SISR (Solutions d'Infrastructure, Systèmes et Réseaux) ont pu avoir un aperçu du quotidien de techniciens supérieurs en systèmes et réseaux. Autant dire qu'ils étaient vraiment ravis !

Photos prise à la production

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

La visite s’est ensuite poursuivie dans les locaux techniques avec la découverte de l’infrastructure nécessaire à SEA TPI pour assurer ses missions. Sous la conduite de Monsieur Touze (responsable du service "Administration Sécurité et Infrastructure"), les étudiants ont ainsi pu découvrir la mise en pratique d'une porte blindée, d'un système de vidéosurveillance, d'un accès avec système de badge, de réseaux VPN, d'accès redondants, de pare-feux, de détecteurs d’intrusions et de nombreuses technologies dont les étudiants avaient entendu parler mais sans forcément les avoir encore vues en production.

Photos prise d'un poste de production

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

La direction du support

L’étape suivante a été la découverte de l’activité "Support utilisateur" où les techniciens sont chargés de la couverture de l'ensemble des opérations de support (bureautique, applications métiers, support de proximité sur site, …). Les étudiants ont ainsi pu constater que ce que l’on pouvait résumer simplement par "hotline", nécessite en réalité une grande polyvalence, des compétences pédagogiques et une connaissance approfondie de tous les logiciels utilisées par les entreprises clientes surtout lorsque les techniciens ont pour objectif de traiter un appel en moins de trois minutes, comme c’est le cas à SEA TPI.

Monsieur Barbe et Mme Forest (responsable du centre de contact) ont insisté sur le fait qu'un emploi dans la hotline était une bonne opportunité à saisir pour une première expérience. 4 anciens étudiants du lycée Bonaparte y sont d'ailleurs en poste.

Le service développement

La dernière étape a conduit les étudiants auprès de deux développeurs chargés de maintenir en condition opérationnelle les applications métiers de SEA TPI. Cette rencontre a été l’occasion pour les étudiants ayant choisi la spécialité SLAM (Solutions Logicielles et Applications Métiers) de se rendre compte de ce qu'est le métier de développeur. L’accent a été porté sur l'importance de la veille technologique, de la formation continue, des choix technologiques (environnements de développement, frameworks mis en œuvre, méthodologies de gestion de projets, sanctuarisation de plages horaires…). Ils ont eu la confirmation de la part des professionnels de ce qu'ils ont entendu en cours, à savoir que le développeur passait peu de temps à créer, mais passait beaucoup de temps à déboguer, former, rédiger des documentations. L'importance du respect des bonnes pratiques a également été évoquée.

Photos prise des développeurs

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

Fin de la visite

Avant de partir nous avons eu la chance de rencontrer Monsieur Albert Pelfort, fondateur et président-directeur général de SEA TPI. Ce dernier échange fut également l’occasion de rappeler à nos étudiants la passion et la motivation nécessaire pour faire de l’informatique son métier et de l’investissement personnel à réaliser pour réussir !

Photos devant les locaux avec les étudiants et le parrain

Crédits photo : Benoît Roche / Lycée Bonaparte

Cet après-midi fut extrêmement instructive pour les étudiants et leurs enseignants qui remercient de nouveau chaleureusement l’entreprise SEA TPI et l’ensemble du personnel pour leur accueil et leur disponibilité.

Benoît Roche, José Gil et Patrick Grandadam (Professeurs d'Informatique)